BIENTÔT:

La diminution de l'eau potable , du pétrole, de la nourriture et l'augmentation des températures vont nous impacter de façon très forte et de façon quasi soudaine, ce qui ne s'est jamais produit sur terre encore. A cause de nous tous!

Notre niveau de conscience sur ces sujets est encore faible mais bientôt, au pied du mur nous serons obligés de prendre des mesures radicales, de changer complètement notre façon de vivre et de penser, de changer de logiciel, et non plus agir sur tel ou tel curseur.

Que peut-on faire?

 

DES SOLUTIONS:

la nourriture:

Faire pousser soi même les légumes, au niveau individuel, communal, en exploitant manuellement chaque zone vacante (on peut gagner de 35 à 55000€ de nourriture sur 1000m2 (très nettement plus rentable qu'une grande surface mécanisée) car 75% de la nourriture actuelle est produite par des petits agriculteurs ( les grosses firmes comme Monsanto, Cargill, etc.....ne produisent rien du tout). La permaculture est la solution et il faut redonner les patûrages aux productions légumières bio pour notre santé et celle de la planète. D'ailleurs le bio ne devrait pas exister, tout devrait être naturel. Et la viande? C'est un non sens car il faudrait 4 planètes si tout le monde pouvait en manger. Et il n'y en a qu'une.

La diversité est supérieure à la monoculture, il faut densifier les productions, densifier la biodiversité.

L'énergie:

elle sera renouvelable; des panneaux solaires sur serres sont un bon exemple de synergie ( énergie du soleil et récupération des eaux de pluie); des toitures végétalisables en ville, etc etc mille exemples sont déjà en route.

la croissance:

ce n'est pas la solution, c'est justement le problème qui empêche les politiques de prendre les bonnes décisions. Ils sont à la merci du système bancaire, de la monnaie nationale ou continentale; il faut revenir à des monnaies locales pour augmenter la résilience, rendre responsable les gens, et créer une émulation. Pour créer de l'argent il suffit de....RIEN. Il faut le savoir.

Zéro déchets: Une circularité des objets est indispensable et les déchets ne devraient pas être la règle, pas plus que les emballages.

Démocratie: on vante toujours notre démocratie mais existe-t-elle vraiment? Elle est devenue un engrenage subit en direction d'une élite coincée dans les intérêts des multinationales.

il faut aller vers une démocratie locale, communale. Créer un pouvoir et une autonomie communale; le "local" c'est l'avenir.

Le pouvoir doit être donné à des assemblées de citoyens tirés au sort

Education: la création d'une élite n'est plus de mise, la compétition est hors jeu. Nous devons faire des écoles sans bureaucratie, sans contrôle, sans discipline abêtissante. Il faut redonner confiance, de l'ouverture, des possibilités et non une méthode unique. Tout le monde n'apprend pas de la même manière. Un enseignement supplémentaire pour ceux qui ont des difficultés. La compétence des enseignants doit être la seule mesure de l'autorité et à l'école on apprends tout: T.O.U.T

ALORS QUOI?

Pour ceux qui ne croient pas à ce modèle, c'est trop tard car il est déjà en route un peu partout dans le monde

Pour ceux qui y croient alors allons-y! Chaque idée est la bienvenue!

Créons une diversité agricole, une diversité éducative, une diversité d'opinions et de réalisations, une diversité de décisions et obéissons aux deux grandes lois supérieures: protection de la planète et de la démocratie.

COMMENT?

En remettant la commune au centre des décisions et de la gestion. Le communisme au sens gestion par la commune, pas au sens dictature auquel on l'associe facilement. Mais si elle a le malheur d'exister elle est tout de suite supprimée dans des bains de sang comme la Commune de Paris (gros intérêts obligent!)