Quelques idées comme çà...

DU CAPITALISME PERMANENT

On est pas content du régime, de la politique menée, des impôts, de ceci, de cela...

Ok mais n'oublions pas que nous sommes depuis 89 (1789) dans un régime dit marchand ou capitaliste et qui fait tout pour le rester. Donc on peut aller voter pour faire bouger le curseur de telle ou telle mesure, un p'tit peu plus à gauche, un p'tit peu plus à droite mais le régime ne changera pas pour autant. En tout cas pas par le vote. Avec les gilets jaunes on va bouger un p'tit peu le curseur du SMIC, un p'tit peu le curseur des petites retraites et peut être un p'tit peu les règles démocratiques. Oui sans doute! Mais le régime reste le même.

Certains voudraient plus d'écologie ce qui est du bon sens basique mais cela va à l'encontre des règles du même régime. Donc ne nous attendons pas à des changements gargantuesques! Enfin, quand on sera arrivé au bout du bout, eh bien on n'aura plus le choix! Et c'est bientôt.

ECOLOGIE

Déjà présente dans les années 68, elle ne désigne pas directement une politique mais avant tout la compréhension de la situation de l'homme dans une planète maltraitée. Comment ne pas la maltraiter nécessite par contre une politique qui va à l'encontre des intérêts financiers de nombreuses entreprises. Donc les politiques ne pourront se séparer des intérêts financiers que lorsqu'ils y seront obligés (il va sans dire trop tard pour beaucoup de choses)

L'ERE DU D.I.Y.

Les politiques ne vont pas assez vite, assez fort ou carrément dans la direction opposée. D'où cette période dans laquelle nous entrons du "DO IT YOURSELF" soit "faites le vous même" qui a commencé par le bricolage dans les années 60 et réparation avec l'aide d'internet maintenant, qui a continué avec de la bonne cuisine BIO en remplacement de ce qu'on nous propose,  qui a vu le jour de toutes les disciplines y compris le "zéro déchet", la permaculture pour finir par le mouvement des gilets jaunes qui est ni plus ni moins qu'une tentative de politique DIY.

ECOLOGIE et/ou GILETS JAUNES

N'empêche que ça va pas être facile de réunir les deux: c'est un énorme deal; good deal but hard deal!